S i l v a   |   Ô   N o c t ŭ a   |   N o c t ĭ v ă g u s

Il s'agit d'une série abstraite, surréaliste, basée sur une angoisse simple : la Forêt, la Nuit. L'imagination y est exacerbée par l'obscurité nocturne, alors que chaque son, amplifié, réveille des craintes primitives. L'inconnu et l'invisible imposent l'anxiété.

L'usage du flou pour retranscrire ces sentiments s'est imposé comme une évidence. Dans la nuit, tout n'est que formes méconnaissables, et naissent des chimères de ces visions étranges. Les détails s'effacent et ne reste que l'essentiel : l'âme des arbres, le spectre sombre de la forêt. Ainsi j'ai passé de nombreuses soirées et nuits à errer là, à composer mes images, cherchant des flous variés et évocateurs, agençant les formes dans le cadre.

Lumière naturelle au crépuscule, lumière artificielle à la nuit tombée, pour créer ces "projections" surréalistes dans l'obscurité.

Afin de recréer cette atmosphère angoissante, ce ressenti, j'ai composé deux bandes son - une pour chaque partie - et réalisé un diaporama pour cette série, plus à même d'évoquer ces sentiments particuliers.

(Préférer une lecture en HD 720p).