N u i t s   É l e c t r i q u e s

Dans l’obscurité d’une nuit d’août, sur le bord d’une route détrempée, se joue par saccades un clair obscur éphémère, alors que le silence nocturne se voit interrompu par de lointains grondements. Le tonnerre et la foudre tranchent la noirceur paisible de cet instant, s’éloignant vers l’horizon. Puis s’approche un orage nouveau, et les blés recommencent à plier sous le vent alors que la pluie tombe de plus en plus fort. Les ramifications d’un impact proche déchirent le ciel dans un flash aveuglant, et simultanément un fracas assourdissant retenti par échos.

Le cycle se répète, l’orage s’éloigne, le tonnerre se tait. La nuit se fait de nouveau sombre et silencieuse.       [ France | Espagne | États-Unis ]